fbpx

BIOGRAPHIE

BIOGRAPHIE

 

En 2021, Sonia Grimm a fêté ses 17 ans de carrière !

Maman de deux adolescents, elle est née à Genève et a grandi et vit actuellement dans le canton de Vaud, près de Nyon.

Auteure, compositrice, interprète, elle a composé plus de 100 chansons à ce jour et se produit avec ses musiciens sous la forme de concerts ou de comédies musicales live.

Elle est également auteure d’« Insoumise – Autobiographie d’un amour destructeur » Ed. Favre 2018.

Passionnée de musique et de danse, Sonia Grimm, pratique le piano durant son enfance et son adolescence. D’abord le piano classique, puis le jazz, le blues et la variété avec une méthode sans partitions, basée sur l’improvisation et l’écoute.

Elle pratique également le Twirling-bâton avec engagement durant toute son enfance, participant à des championnats et enseignant cette discipline au plus jeunes.

Puis dès 18 ans, elle danse dans une troupe de « streetdance » semi-professionnelle, participe à des spectacles et tournées à l’étranger.

Après avoir été sur les bancs de l’université de Genève et avoir terminé une demi-licence en histoire, sciences politiques et anglais, elle décide de tout arrêter pour avoir des enfants et se consacrer à sa famille.  Son tempérament appliqué et combatif fait d’elle une mère dévouée au bien-être de sa famille et prenant à coeur son travail de mère au foyer.

Après la naissance de son deuxième enfant en 2001, Sonia commence à écrire et composer des chansons pour ses enfants et ceux de ses proches. C’est avant tout un loisir et un plaisir, qui permet à cette jeune maman de transmettre en douceur des messages d’amour, de tolérance et de respect.

Amoureuse des enfants et de la nature, Sonia Grimm ne trouvait pas dans le commerce les chansons tendres et entraînantes qu’elle rêvait de faire écouter à ses bambins. Elle comble alors cette lacune en composant des mélodies qu’elle accompagne de sa voix douce et chaleureuse et dont les textes engagés sont empreints d’une poésie pleine de fraîcheur.

Fin 2002, Sonia envoie à un studio d’enregistrement de Genève une cassette de démo, contenant une vingtaine de titres « bricolés » à la maison sur son piano Technics. Elle demande un devis pour poser sa voix sur ses démos, afin de pouvoir transmettre ces chansons aux enfants de ses amies.

Elle rencontre ainsi son futur mari-producteur, qui remarque de suite son talent et sa créativité et lui propose d’enregistrer un « vrai » album et de l’éditer.

C’est ainsi que sortira « La ronde des animaux » en 2004.

Tout de suite, Sonia monte sur scène pour aller à la rencontre du public, avec une première scène au « Salon du Livre » de Genève en avril 2004.

Sonia est accompagnée sur scène par des enfants comédiens qui chantent, dansent, jouent la comédie et donnent ainsi vie aux personnages de ses chansons. Le jeune public est tout de suite séduit et sa carrière se développe rapidement.

Pendant 14 ans, les enfants l’accompagnent sur toutes les scènes de Suisse romande, du petit show-case à L’Arena de Genève, en passant par l’auditorium Stravinski, le Théâtre du Léman ou le Théâtre de Beaulieu.

Les tournées sont organisées par la société qu’elle crée avec son mari-producteur et pendant toutes ces années, Sonia travaille aussi dans l’ombre afin que les spectacles puissent voir le jour:

  • organisation des tournées (location de salle, contacts médias, gestion des annonces et publicités)
  • montage des spectacles (création des scénarios et des chorégraphies, commande des décors, commande et préparation des costumes pour chaque enfant, gestion du planning des enfants et des rendez-vous, répartition des rôles, enseignement des chorégraphies lors des cours et aux professeurs)

Plus de 250 enfants de 3 à 12 ans sont formés chaque année dans les écoles de spectacles qu’elle ouvre à Genève, Lausanne, Gland, Delémont et Neuchâtel. Ils participent aux tournées qui ont lieu partout en Suisse romande, ce qui représente beaucoup de travail, mais surtout beaucoup de bisous, et de « je t’aime » !

Sonia compose 6 albums en 9 ans, et crée 18 spectacles, à raisons de deux par année. En 2014, après 4 ans de cours intensifs de suisse allemand,  « La ronde des animaux » est traduit pour devenir « D’Tierrundi » et il s’ensuivra une tournée de spectacle en suisse allemand (Züritüütsch).

Elle apprend ainsi plusieurs métiers et travaille d’arrache-pied, mais avec toute la passion et l’amour qui la caractérise, afin que les spectacles puissent voir le jour.

En décembre 2013, elle a co-présenté l’émission « les coups de coeur » d’Alain Morisod sur la RTS et a été élue « personnalité préférée des romands » en 2011 par le magazine Cooperation.

En août 2014, après des années de violences psychologiques, son mari-producteur la viole et la frappe.

Derrière les lumières et les paillettes se déroulait un drame dont personne ne se doutait. La princesse des enfants vivait un calvaire dont elle ne pouvait parler à personne…

Il est condamné en décembre 2015 et Sonia Grimm fait publier par les Editions Favre « Insoumise – Autopsie d’un amour destructeur » qui était, à la base, le journal intime qu’elle a tenu durant de longs mois, afin d’essayer de comprendre comment son mari avait réussi, petit à petit, à la manipuler afin de prendre le contrôle sur elle.

Suite à la condamnation de son agresseur, s’ensuit des années de tourmente. Il faut fermer la société qu’ils avaient ensemble, divorcer… il multiplie les plaintes et les retournements de situations juridiques, afin de continuer son emprise.

Mais Sonia tient bon, garde confiance et continue à aller de l’avant.

Durant toute l’année 2015, Sonia Grimm anime sa propre émission de radio « La petite émission » avec Sylvain Lavey, le dimanche matin sur LFM, ce qui l’aide à se reconstruire et à reprendre confiance en elle…

Elle sort 3 albums : «Je respire» au printemps 2015 et  «Un drôle de Noël» en novembre 2015 et «Je suis ailes» en décembre 2017, avec le clip de la chanson éponyme et réalisé au studio Tangerine de Montréal par Guy Tourville (Roch Voisine, Annie Broccoli notamment). Et continue de produire 2 tournées de spectacle par an.

En 2018, elle décide de changer la forme de ses spectacles et de se professionnaliser. Le coeur lourd, mais heureuse de donner vie à un nouveau projet artistique, elle ferme toutes les cours de danse pour enfants et s’oriente vers des spectacles avec des danseurs adultes et des vidéos sur écrans LED. Elle ne garde qu’un petit groupe formé de ses meilleures élèves devenues adolescentes afin de les former aux spectacles 2.0 !

Sonia choisit tranquillement ses équipes afin de s’entourer des meilleurs, tant au niveau technique, artistique que logistique. Elle s’entoure de musiciens et de danseurs de talents. Se forme dans la création vidéo afin de créer elle-même les supports qui prennent vie sur l’écran LED géant lors des spectacles, en harmonie avec ses chorégraphies. Avec toujours le même souci de cohérence et la recherche du merveilleux.

Mais depuis la sortie d’ « Insoumise – Autopsie d’un amour destructeur », les remerciements et témoignages de victimes se multiplient. Sonia se rend compte petit à petit, qu’elle n’est pas une victime isolée et que la violence est partout, dans tous les milieux sociaux, à tout âge. Et qu’elle est invisible et cachée… Les victimes n’osent pas parler, elles ne le peuvent pas. Parler les met en danger et souvent manipulée, la victime ne se rend même pas compte que ce qu’elle vit n’est pas acceptable… Par le témoignage de nombreux parents, Sonia comprend aussi que le harcèlement scolaire est une forme de violence psychologique similaire à celle qu’elle a vécue dans son couple.

En 2018 et 2019, Sonia réfléchit à la meilleure manière de venir en aide aux victimes. Elle se documente, lit des livres, rencontre des spécialistes et de très nombreuses victimes… et prend le temps de l’introspection.

Début 2019, Sonia Grimm est élue « Personnalité de l’année 2018 » par les lecteurs du journal « La Côte » et crée l’Association « Parle-moi » qui a pour but le soutien aux victimes de violences psychologique et de harcèlement en leur apportant des clés pour se reconstruire.

En mai 2019, elle rencontre M. Steve Alban TINEO (Expert en gestion de crises, négociations complexes et situations spéciales), qui l’accompagnera dans sa démarche de reconstruction et de recherche de l’amour de SOI. Ils entreprennent ensemble d’écrire cette démarche, afin de pouvoir la transmettre à travers un livre commun, actuellement en cours d’écriture.

Comment se placer envers l’autre dans une forme de communication POUR soi et non CONTRE l’autre ? Comment trouver en soi la force de surmonter les difficultés et les drames ? Qu’est-ce que l’amour, qu’est-ce que l’attachement ? Pourquoi est-il important de vivre nos tristesses et nos colères afin de les transcender et comment y parvenir ? Pourquoi est-il important de vivre en accord avec soi-même, de se sentir libre ? Comment trouver en soi l’amour de soi, le respect de soi et sa propre légitimité ? Tous ces thèmes articulés autour de l’importance de la bienveillance, envers soi-même et envers les autres…

L’association agit par le biais :

  • Du livre « Par le MOI », co-écrit avec Steve Alban TINEO qui décrit une démarche du retour à Soi. Un livre spirituel et philosophique à étudier et à pratiquer publié en septembre 2021.
  • De conférences et d’ateliers avec M. Steve Alban TINEO.
  • Du spectacle « Par le MOI » qui existe en deux versions :
    • Pour la jeunesse (de 7 à 14 ans)
    • Pour les adultes (dès 15 ans)

Forte de sa propre expérience de la résilience, elle a écrit et composé les chansons du spectacle « Par le Moi » avec un vrai souci de justesse, convaincue que la musique est un formidable vecteur de transmission des émotions et des messages. Tournée en Suisse romande à l’automne 2021.

  • Des contes philosophiques que Sonia est en train d’écrire sur le même sujet.

Sonia travaille également en ce moment sur un projet de comédie musicale « Une fleur en hiver ». Elle compose des chansons sur les textes de Frédéric Mazé pour ce spectacle transportant les valeurs de respect et de tolérance.

A côté de son travail d’artiste, Sonia collabore avec Steve Alban TINEO pour le développement d’un projet international pour la Paix.

Elle est également porte-parole d’Amnesty Suisse pour défendre le changement de la loi sur le viol, en y intégrant la notion de consentement.

Je suis ailes - extrait Des bouteilles à la mer - extrait Souvenir d'Italie - extrait J'ai mauvais caractère - extrait Libelle - extrait J'ai compris - extrait Toujours une solution - extrait Un petit ange m'a dit - extrait Aujourd'hui ça ne va pas - extrait Dors mon petit ange - extrait Je croque la vie - extrait PowWow - extrait